Le cas du mois : Plume, un nom d'oiseau pour un chat

Plume, petite chatte de 4 ans, Sacré de Birmanie, nous a été présentée en consultation suite à de très nombreux vomissements survenus soudainement. Elle s’est très vite déshydratée, ses paramètres sanguins étaient inquiétants et il a été nécessaire de l’hospitaliser pour la perfuser et faire des examens.
 

 


Des radiographies ont permis de mettre en évidence une forte dilatation de son œsophage, ainsi qu’un bouchon. L’endoscopie, réalisée par des confrères, a révélé qu’il s’agissait de poils en très grande quantité. Il a fallu 2h pour tout ôter tant cet amas était aggloméré.
Une fois ce bouchon ôté, l’adorable Plume s’est remise à manger. Malheureusement 1 semaine plus tard, elle s'est remise à vomir, cette fois à cause d'une perforation de son œsophage et d'un rétrécissement de celui-ci.

 

* * *

Les bourres de poils peuvent donc avoir des conséquences catastrophiques même si le chat les régurgite régulièrement. 

Que peut on faire en préventif?

 

- Brossez régulièrement votre chat. Tous les poils éliminés par brossage ne seront pas avalés : les brosses Furminator sont très efficaces pour en enlever un maximum en un rien de temps.

- Il existe des pâtes qui permettent de lubrifier le tube digestif pour favoriser l’élimination des poils dans l’intestin : VETOQUINOL CARE BOULES DE POILS, CAT MALT ….

- Soyez particulièrement vigilants en période de mue.

CLINIQUE VETERINAIRE LA CARDABELLE

20 rue Louis Bréguet 34830 JACOU

  • Facebook Social Icon

© 2017 par VetoDigital - Tous droits réservés