Les chenilles processionnaires

Vous avez déjà vu au cours de promenade les nids des chenilles processionnaires dans les conifères. Les chenilles en descendent en procession de janvier à mai , cherchant un endroit favorable dans le sol pour tisser leur cocon.

 

Le danger

Ces processions en mouvement peuvent s’avérer très intéressantes pour un chien et parfois pour un chat.
Les chenilles portent des millions de poils , disséminés très facilement sur le sol.
Ces poils contiennent un venin très urticant et ont une enveloppe faite comme un fil de fer barbelé microscopique qui peut pénétrer dans les tissus vivants (peau, muqueuses, conjonctive et cornée).

 

 

 

Les signes

Chez le chien, après contact en général avec la bouche, on observe un gonflement très intense et très rapide de la langue, qui peut sortir de la cavité buccale.
Le plus souvent, le chien bave énormément ; il peut y avoir des vomissements et une grande agitation provoquée par la douleur. Au niveau de la face, il peut également être atteint d’une forte démangeaison et d’un oedème lié à l’urticaire .


 

Le venin contenu dans les poils provoque une coagulation des vaisseaux sanguins de la langue ce qui entraîne une destruction d’une plus ou moins grande partie de la langue qui se détache en quelques jours.

 

Que faire ?

La rapidité de la prise en charge conditionne le pronostic :

  • Si l’animal est pris en charge dans les 2 à 3 heures, le nettoyage de la langue sous anesthésie, suivi de l’injection de calciparine directement autour de la zone atteinte permettra d’éviter la coagulation des vaisseaux et bien souvent de sauver la langue. A cela s’ajoutera un traitement antiinflammatoire et antibiotique.

  • Si l’animal est pris en charge plus de 24h après le contact, la langue peut présenter des séquelles irréversibles. Certains animaux très choqués nécessitent une hospitalisation et des soins intensifs pendant plusieurs jours. En cas de prise en charge très tardive et en particulier si l’animal n’a pas pu boire et manger du fait de l’état de sa bouche, une insuffisance rénale peut venir assombrir le pronostic.

En pratique, si après une sortie, votre chien se met à baver et que sa langue est gonflée, réagissez immédiatement en contactant la clinique. Les chenilles processionnaires représentent une urgence à prendre très au sérieux. Pris en charge rapidement, votre animal ne présentera certainement aucune séquelle.

CLINIQUE VETERINAIRE LA CARDABELLE

20 rue Louis Bréguet 34830 JACOU

  • Facebook Social Icon

© 2017 par VetoDigital - Tous droits réservés